Cyberpirogue ou pirogue informatique

Le projet "cyberpirogue" est le 4e volet du projet plus global Nokoué 2.0 :

  • VOLET 1 : L’école informatique, « échanger au quotidien » en direction des établissements scolaires »
  • VOLET 2 : L’équipement de notre partenaire sur place GSADE-ONG
  • VOLET 3 : La création d’un cyber centre à Sô-Tchanhoué
  • VOLET 4 : La création d'une pirogue informatique ou cyberpirogue

Il s'agit de faire construire à Sô-AVA une grande barque d'environ 6 m de long sur 1,2 m de large, couverte d'un toit comme c'est souvent le cas là-bas et motorisée. Nous appelons cette barque "cyberpirogue" car la pirogue est le moyen de déplacement le plus courant sur le lac Nokoué et que l'on donne, là-bas, ce nom à tout véhicule flottant.

Cette barque sera aménagée de manière à recevoir des panneaux solaires sur son toit. A l'intérieur, une grande table, sur toute la longueur du milieu de la barque permettra de déposer douze ordinateurs portables, six de chaque côté, alimentés par les panneaux solaires et par l'intermédiaire de batteries et d'onduleurs adaptés.

Le long de chaque côté de la table, seront implantés des bancs fixes pouvant recevoir 12 + 12 élèves, 2 par ordinateurs.

Un connecteur 3G/Wifi permet la connexion à Internet.


Nos partenaires :

Qui est concerné ?


La Ligue de l'enseignement

 

 

Solidarité laïque

 

 

 

Mairie de Sô-Ava

 

 

 

 

 

Mairie de St Lumine de Coutais

Le public concerné par le projet de cyberpirogue est constitué des collégiens de la commune de Sô-AVA dont les établissements scolaires sont éloignés du cybercentre.

Deux collèges, ceux de Gbessou et d'Ahomey-Lokpo, soit environ 1000 collégiens ont de sérieuses difficultés pour accéder au cybercentre à cause de l'éloignement.

Quels objectifs ?

Les établissements scolaires publics du Bénin, excepté dans l'enseignement supérieur sont pratiquement tous dépourvus d'équipements informatiques, les cours d'informatique, lorsqu'ils existent, étant presque tout le temps donnés sans utilisation de matériel sont donc complètement théoriques. Il nous semble que l'amélioration des conditions d'éducation et donc le développement sont aussi liés à l'utilisation de ces outils tant en ce qui concerne la maîtrise technique de la discipline que l'utilisation de logiciels, l'acquisition de connaissances et la mise en relation avec le monde entier par internet.

 

Aucune autre structure ou action ne prenant en compte cette situation, étant nous-même persuadés de la nécessité de la mise à disposition de l'informatique aux apprenants de Sô-AVA et notre partenaire ayant fortement exprimé ce besoin, nous avons ensemble en 2011 décidé d'agir dans ce sens malgré qu'aucune politique publique locale ou nationale ne mette en place les moyens nécessaires à l'utilisation de l'informatique à l'école. Les politiques concernant l'école menées par le gouvernement portent davantage sur l'incitation à envoyer les enfants au collège et particulièrement les filles, très insuffisamment présentes dans ces établissements.



Calendrier

2016

Réflexion et conception technique du projet

Recherche de financements

Avril-Décembre 2016 Élaboration des premiers plans, réflexion sur le système de propulsion de la cyberpirogue
9 mai 2016 Intervention au lancement de la campagne "Pas d'éducation, pas d'avenir" de la Ligue de l'Enseignement et de Solidarité laïque

L'avancée du projet en images

Novembre 2015 : test du dispositif technique
Novembre 2015 : test du dispositif technique
Avril 2016 : premier visuel de la cyberpirogue
Avril 2016 : premier visuel de la cyberpirogue
Mai 2016 : La cyberpirogue vue du ciel et de profil.
Mai 2016 : La cyberpirogue vue du ciel et de profil.
Mars 2016 : premier plan de la cyberpirogue
Mars 2016 : premier plan de la cyberpirogue
Mai 2016 : La cyberpirogue permettra d'accueillir deux rangées d'ordinateurs.
Mai 2016 : La cyberpirogue permettra d'accueillir deux rangées d'ordinateurs.